Hier matin.
Me voilà partie pour une annexe de la mairie d'Athènes à Metaxourghio pour m'inscrire à un cours de grec gratuit. Dans ce pays où tout est payant, il ne fallait pas laisser passer cette opportunité. En effet, beaucoup de produits sont moins chers qu'en France. Par contre, il n'existe pas encore tous les systèmes de forfaits pour les télécommunications et la taxe est omniprésente. Par exemple, pour payer une facture d'électricité, vous pouvez le faire à la poste, au super marché, ou par virement automatique (depuis peu). Et bien, où que vous alliez ça vous coûtera 80 centimes de plus pour frais logistique... C'est fou non ? Et tout est comme ça.

Donc, pour revenir à nos moutons. Je m'attendais à arriver devant une file d'attente interminable, constituée uniquement de toute la misère athènienne. Et bien, je m'étais bien trompé. devant le bâtiment, il y avait bien la queue mais ce n'était pas pour mon service. Je demande donc la direction à prendre et on m'indique le 2e étage. Arrivée au 2e : "Ha non ma p'tite dame c'est au 5e pour les cours de grecs"
Humhum, les "12 travaux d'Astérix" commencent...
Arrivée au 5° : tout est fermé à clef... AAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR
Je respire un coup. Prend sur moi et relativise. Je suis en Grèce et ces fonctionnaires ne me permettront pas de l'oublier. Passons. Je décide de redescendre tranquillement et de frapper à toutes les portes, je verrai bien ce qu'il en ressort. Quelle brillante idée. Parfois, je m'étonne moi-même. :)
Je descend donc au 4e étage. 1re porte : fermée. 2e : Miracle, elle est fermée mais quelqu'un répond à mon appel !! Je me présente, dis pourquoi je suis là et... C'EST LE BON BUREAU !!!!!!!!!!!!!
Une jeune femme souriante me présente un formulaire en grec et en anglais  et un autre uniquement en grec et me demande de le remplir en fonction de ma compréhension. Autant dire que les formulaires étaient trop super simples. Ils se résumaient à des questions de base sur l'état civil, la profession, le pourquoi la Grèce, depuis combien de temps et pour combien de temps. C'était déjà facile avant d'arrivée ici mais après 6mois à le répèter à chaque nouvelle personne que je rencontre je n'ai même plus besoin de réfléchir pour répondre....
Bref, étape suivante. Une 2de jeune femme toute aussi souriante récupère mon dossier et me repose toutes ces questions (les mêmes, vraiment) à l'oral. Là encore trop fastoch'.

Tout ça a pris une heure tout de même. Car même si il n'y avait pas beaucoup de monde la grande majorité ne parlait pas un mot de grec (même pas bonjour) et ceux qui parlaient l'anglais faisaient la traduction simultanée pour leurs copains. Sur la dizaine de personnes que j'ai vu, la seule parlant grec était une femme (la seule à part moi d'ailleurs) qui était là depuis 5ans. Je pense que dans les niveaux intermédiaires et avancés, il ne va pas avoir grand monde. Tant mieux.
Mais c'est étonnant tout de même cette différence entre les femmes et les hommes pour l'apprentissage des langues. Des collègues de Nico m'avaient fait la réflexion mais c'est première fois que je le remarque. Peut-être parce qu'on fait les courses et qu'on a un contact quotidien et obligé avec les commerçants, la guichetière de la poste... ? Le baragouinage vient plus vite.