Après une matinée de cours suivi d'un musée, une pause "casse-croûte" s'imposait. Étant juste à côté de Kolonaki, le quartier chic du centre d'Athènes, Maman et moi décidons d'aller sur la place pour faire un tour d'horizon des cafés. Évidemment, à la recherche d'une table au soleil, nous ne trouvons que des terrasses entièrement abritées, le seul restaurant avec une terrasse à notre goût n'avait évidemment plus de place disponible à l'extérieur. Tant pis, nous déjeunerons dedans.

A l'intérieur, la déco est rigolote, très année 50's sur le thème de l'aviation (appliques, tableaux, bibelots...) et de grandes orchidées violettes en centre de table. Tout ça est très "comme il faut" pour être à la mode sans faire fuir les sexagénaires. La carte arrive. Nous optons pour 2 plats du jour : gnocci à la truffe. C'était très bon, et très nourrissant (personne n'a pris de dessert ensuite) pour un somme modique en plus (rapport au prix d'un plat dans un resto parisien, pas par rapport au prix d'un souvlaki à Athènes évidemment...) On a tout de même pris le temps d'un petit expresso bien serré (ça décoiffe l'espresso en Grèce :S) Et nous demandons l'addition. Et là, je tique... La facture a l'air bien gonflée... Je déchiffre l'écriture du serveur, je vérifie l'addition... Cherche l'erreur... Il n'y en a pas ! En Grèce, le client paye le couvert et le pain. Dans les restaurants que nous fréquentons d'habitude cette "taxe" coûte de 50centimes à 1euro par personne. Ici, elle s'élevait à 4euros par personne !!! Certes le pain était très bon, genre boulanger français mais tout de même j'ai un peu halluciné. Surtout qu'en comparaison de l'addition sans le prix du pain, celle-ci semblait exorbitante, si au moins on avait déjeuné pour 100€... Enfin, comme surprise de fin de repas, y a plus agréable mais ce n'était pas dramatique. Il suffit d'être au courant ;)

Le Central
Platia Filikis
Etairias 14
10673 Kolonaki Athènes