Ça y est ! J'ai donné mon 1er concert à Athènes !! J'accompagnais la choral du conservatoire. Un violon, un violoncelle, l'accompagnatrice habituelle (piano) étaient également sollicités. Au programme, une dizaine de chansons grecques, russes, italiennes à 3-4voix et soliste. La veille, nous avons donc subit eu 3heures de répét' non-stop principalement parce que les gosses sont toujours insupportables et leurs mères (qui ont eu la bonne idée d'assister à la répétition) sont encore pires. Sérieusement, ça aurait pu être fait en 1h et des poussières. Enfin, passons... Le lendemain rendez-vous à midi au métro Syndarma (il y a une grande salle dans le métro qui permet de tenir des conférences, des marchés pour Noël...), le concert a lieu à 12h30. J'arrive en avance. Toujours, avec une contrebasse, il faut prévoir large. Une partie des enfants est déjà là. Le Ministre de la Culture déclame (ou marmonne?) son discours. On attend. A 12h25, nous montons sur scène. C'est bien la 1er fois de ma vie que je joue en avance. Il manque une dizaine d'enfants. Les ennuies commencent. Par ordre des découvertes une fois sur l'estrade:
- Aucun pupitre à l'horizon... ben la partition par terre alors... dans le genre pratique !!!
- Pas de chaise pour la violoncelliste. Il suffisait dans emprunter une à un des caméra-man de la TV. Résultat, la pauvre est venue, a vu, mais n'a pas joué !
- A la fin du second morceau (je rappelle qu'il y en avait 10 au programme), la coordinatrice nous remercie et nous invite à dégager la place pour la suite des discours ??!!??
Résultat : 3h des répét pour 10minutes de concerts. SUPER... Dans le genre plan pourri, on peut difficilement faire mieux. J'ai qu'en même eu droit à un café pour me remercier de mes services. Trop sympa fallait pas.

Enfin, depuis, une bonne semaine s'est écoulée et un concert (même pourri) en amenant un autre voilà mon agenda presque remplie de projet pour la fin d'année. Tout d'abord, on rejoue avec la chorale le 8juin. Cette fois-ci au conservatoire dans la grande salle : Mieux. Ensuite, pour le 7juillet, un concert PAYE de tubes classiques et jazz, et pour finir, c'est tombé hier, une proposition pour accompagner une fanfare dans un festival de vents (les trucs où faut souffler dedans). Mais par contre je ne sais pas encore si je vais accepter. C'est pas payé et ça à l'air super galère pour y aller. A voir.Il faut que je demande l'adresse exacte et que je regarde si j'ai un bus direct ou que quelqu'un m'accompagne en voiture. Mais je vais pas me galèrer 1h dans les transports grecs avec ma contrebasse pour pas une cacahuètes. Y a des limites au bénévolat non-caritatif.