INTERfumer

Au printemps dernier tout le monde en Grèce ne parlait que de cette loi, entre amis, en famille, sur les blogs...

La loi interdisant le tabac dans les bars, restaurants et boîte de nuit est entrée en vigueur au 1er juillet dernier. Même si ce changement concerne la majorité des grecs, j'ai eu l'impression qu'il ne faisait pas autant polémique qu'en France. Bizarrement, les gens en parlaient mais acceptaient cette loi. Il faut dire qu'elle est beaucoup moins stricte que la loi française. Des dérogations peuvent être accordées par les autorités, si la salle contient moins de 60 personnes par exemple. Le fait aussi que la mise en application ait été avancée de 6mois, juillet 2009 au lieu de janvier 2010, c'est-à-dire en été, a permis aux consommateurs de ne pas se rendre compte du changement l'interdiction de s'appliquant évidemment pas aux terrasses des bistrots. Cet été la loi a donc été appliqué sans problème tous le le monde profitant du soleil à l'extérieur.
J'attendais l'arrivée du froid et de la pluie pour me rendre compte du réel respect de la loi.

Il faut savoir que depuis 2000 il est interdit de fumer dans les bâtiments administratifs ou les écoles et évidemment personne ne respecte cette interdiction. Si vous vous êtes un jour adressé au bureau de l'IKA (la sécu), d'OTE (télécommunication) ou que vous avez fait un tour dans les couloirs du conservatoire d'Athènes, vous avez dû vous rendre compte que le personnel, les clients, les professeurs ou encore les élèves fument leur cigarette tranquillement la conscience tranquille. Au conservatoire, les élèves fument jusque dans les salles de cours (en l'absence du professeur bien sur) ce qui est formellement interdit. Je me souviens avoir été choquée en découvrant les murs oranges de nicotines d'un bureau d'OTE.
J'étais très septique quant au succès de cette loi. Et j'avais raison :-) Dès les premiers signes de froid et de pluie, les cendriers sont réapparus sur les tables à l'intérieur des cafés !!

Les consommateurs et les gérants d'établissements ne risquent-ils pas une forte amende pour ce délit ? Bien sur que oui, mais la police a clairement stipulé qu'elle avait autre chose à faire que de s'occuper de ça. Et de toute façon, il n'est pas rare de voir un policier en tenu attablé devant un café frappé, la clope au bec, discutant tranquillement avec ses collègues alors...

WELCOME TO GREECE

:-D